Espace Client

La cotisation patronale d'assurance maladie en hausse

Toute l'actualité Sociale

Loi de finances pour 2016 : déclaration des revenus et paiement en ligne

Toute l'actualité Fiscale

Gare aux cessions de bail rural demandées in extremis !

Toute l'actualité Juridique
conseil

Espace Conseil

Sort des avantages matrimoniaux en cas de divorce - 08 octobre 2015

Étant actuellement en instance de divorce, je me demande si les différents avantages (notamment la clause de préciput) que mon épouse et moi avons prévus dans notre contrat de mariage vont perdurer après notre désunion ?

Ce que vous décrivez correspond juridiquement aux avantages matrimoniaux. Ce sont les enrichissements qu'un époux retire d'un régime matrimonial conventionnel (comme la communauté universelle), c'est-à-dire un régime dans lequel les époux ont défini, par le biais d'un contrat de mariage, les règles régissant leurs rapports familiaux et patrimoniaux. Des avantages que l'on appréhende par comparaison avec le régime légal de la communauté réduite aux acquêts.

Précision : les avantages matrimoniaux ne s'appliquent que dans les régimes communautaires.

Dans une situation de divorce, sachez que la réponse à votre question diffère selon la date à laquelle les avantages matrimoniaux prennent effet. S'ils ont produit des effets au cours de l'union, ils sont maintenus malgré le prononcé du divorce. C'est le cas, par exemple, des époux qui ont adopté le régime matrimonial de la communauté universelle. Un régime dans lequel tous les biens des époux (hormis quelques exceptions) sont mis en commun.

En revanche, lorsque les avantages matrimoniaux ne prennent effet qu'à la dissolution du régime matrimonial (divorce ou décès d'un époux), logiquement le divorce les annule. Il peut s'agir notamment de la clause de préciput qui permet au conjoint survivant de prélever sur la communauté, avant tout partage de la succession, un ou plusieurs biens déterminés, même si la valeur de ces biens excède la part à laquelle il aurait eu normalement droit.