Espace Client

La cotisation AGS en baisse

Toute l'actualité Sociale

Compétences des CFE des chambres d'agriculture

Toute l'actualité Fiscale

Le taux de l'intérêt légal pour le premier semestre 2016 est fixé

Toute l'actualité Juridique
conseil

Espace Conseil

Demande de renouvellement d'un bail commercial - 22 décembre 2015

Le bail du local commercial dans lequel j'exerce mon activité arrive à expiration dans moins de 3 mois. Je souhaiterais qu'il soit renouvelé, mais mon bailleur ne s'est pas manifesté. Que dois-je faire ?

Le renouvellement d'un bail commercial ne s'opère pas de manière automatique. Il nécessite en effet une manifestation expresse de volonté de la part du bailleur ou de votre part. Ainsi, si vous ne recevez pas de congé avec offre de renouvellement dans les 6 mois précédant l'expiration de votre bail, vous devez prendre vous-même l'initiative de demander le renouvellement au propriétaire par acte d'huissier de justice ou par lettre recommandée avec avis de réception dans ce délai de 6 mois. Ce dernier doit alors donner sa réponse par acte d'huissier dans les 3 mois suivant la signification de votre demande. À défaut d'avoir fait connaître ses intentions dans ce délai, il est supposé avoir accepté le principe du renouvellement. Sachant toutefois qu'il peut accepter le renouvellement mais demander la fixation d'un nouveau loyer.

À noter : à défaut d'accord sur le loyer, la commission de conciliation, puis le tribunal si une conciliation s'avère impossible, pourront être saisis pour fixer son montant.

À l'inverse, le bailleur peut refuser le renouvellement, mais il doit dans ce cas impérativement préciser dans sa réponse, en plus des motifs du refus, que vous disposez d'un délai de 2 mois pour agir en justice en vue de contester ce refus ou d'exiger le versement d'une indemnité d'éviction.

Précision : si, à l'expiration du bail, aucun congé n'a été délivré ni aucune demande de renouvellement n'a été formulée, le bail se poursuit purement et simplement, aux mêmes conditions, au-delà du terme prévu. Chacune des parties pouvant alors y mettre un terme à tout moment.