Espace Client

La cotisation patronale d'assurance maladie en hausse

Toute l'actualité Sociale

Régularisation fiscale : les pouvoirs publics dressent un bilan

Toute l'actualité Fiscale

Les pénalités de retard de paiement peuvent produire des intérêts !

Toute l'actualité Juridique
conseil

Espace Conseil

Malwares : Apple victime de son succès - 16 décembre 2015

Si l'écosystème d'Apple reste, et de loin, un des plus sûrs, il suscite de plus en plus l'intérêt des pirates et des concepteurs de logiciels malveillants.

Recherchés pour leur qualité de fabrication et pour leur design, les ordinateurs, tablettes et autres smartphones Apple le sont également pour leur système d'exploitation réputé fiable et particulièrement sécurisé. Une réputation qui, même si elle est loin d'être usurpée, ne signifie pas pour autant une absence totale de risque. C'est d'ailleurs ce que vient de rappeler Symantec dans son dernier rapport intitulé « The Apple threat landscape ». L'éditeur américain de solutions de sécurité rappelle qu'aujourd'hui, avec 13,5 % des smartphones et 7,5 % des ordinateurs utilisés dans le monde, Apple est tout naturellement devenu une cible pour les pirates et les développeurs de malwares. Des programmes malveillants, dont 7 nouveaux, visant iOS (iPhone, iPad, iPod), ont été identifiés par Symantec en 2015 contre seulement 3 en 2014 et 3 autres entre 2009 et 2013. Quant aux infections provoquées par des malwares affectant Mac OS X (le système d'exploitation des ordinateurs Apple), leur nombre, à en croire le rapport, a fortement augmenté depuis juin 2014.

Pas de quoi paniquer

Symantec le reconnaît lui-même, l'écosystème Apple est l'un des plus sécurisé et les dangers encourus en termes d'attaques ou d'infections sont infiniment moindres que sur Android et bien entendu sur Windows. Pour autant, l'augmentation des risques est une réalité qui doit conduire les utilisateurs d'ordinateurs, de smartphone et de tablettes Apple, particuliers comme professionnels, à désormais adopter certains comportements protecteurs. Il est ainsi conseillé d'installer toutes les mises à jour de sécurité, de supprimer les courriels suspects et de n'installer que des logiciels ou des applis dont l'origine est clairement identifiée.